L’orthopédie dento-faciale

Correction de la position des dents et des mâchoires

Age du patient

Technique Deshayes

Technique Planas

Orthodontie

Extractions dentaires

Gestion des appareils

AGE DU PATIENT

Depuis la naissance jusqu'à la fin de la croissance, les os du crâne s'ossifient et se modifient, plus l'intervention est précoce, plus le traitement est rapide et efficace. Un enfant a toutes ses dent temporaires en place vers trois ans. Sauf problème psychologique, manque de maturité, hyperactivité, il est donc possible de commencer un traitement vers cet âge. Les enfants sont très coopératifs et portent très bien leur appareil. Par l'intermédiaire des dents temporaires, ce sont les os qui sont déplacés et avec eux les dents définitives qui sont déjà à l'intérieur. Ce sont les grosses lésions de naissance se reflètant au niveau des mâchoires ainsi que le manque de place qui sont traités.

Entre six et dix ans, avec les appareils, les os sont ammenés à leur position correcte, nous corrigeons les mâchoires du bas en avant, en arrière, sur le côté et le manque de place des machoires supérieures.

Après dix ans, la chutte de toutes les dents temporaites permet la mise en place des dents définitives et leur alignement. Tout devrait être fini vers douze ans car dès l'entrée au collège le port des appareils amovibles est plus difficile.

Pour les adultes, il s'agit surtout de soulager ou guérir les douleurs posturales d'origine dentaire. Les os ont fini leur croissance et modifier leur position nécessiterait une durée de port incompatible avec la vie active. Le traitement d'un adulte dure de deux à quatre ans.

TECHNIQUE DESHAYES

Le docteur Marie-Josèphe Deshayes est médecin stomatologiste spécialisée en Orthopédie Dento-Maxillo-Faciale. Elle cible plus particulièrement les enfants entre trois et six ans.

Les appareils qu'elle a mis au point sont utilisés dans le centre.

Par rapport à la technique Planas les appareils Deshayes ont des pistes placées directement sur les dents. Ces pistes sont appelées plaques de désocclusion totale ou PDT. La désocclusion étant l'absence d'emboîtement des dents.

Comme pour les appareils Planas les appareils Deshayes ont été modifiés et adaptés à la correction des lésions crâniennes de naissance.

L'appareil unique est posé sur la mâchoire supérieure et est porté en permanence ce qui simplifie la gestion de l'appareil tant par l'enfant que par les parents.


TECHNIQUES PLANAS

Les appareils Planas ont été conçus à Barcelone en 1950 par le docteur Pedro Planas, médecin stomatologiste espagnol. Ils sont constitués de deux appareils en résine (un en haut et un en bas) reposant l'une sur l'autre par l'intermédiaire de pistes. Ces pistes permettent le glissement libre de la mâchoire inférieure sur celle supérieure sans l'interférence des dents.

Lorsqu'elles ont été utilisées dans le centre, la constatation en ostéopathie a été faite que ces appareils décompriment la base du crâne. Leur capacité thérapeutique sur la posture est extrêmement grande. Ils sont incontournables !

Ces appareils ne font jamais mal, comme ils sont amovibles, ils peuvent s'enlever en cas de problème. Ils sont encombrants mais cette sensation disparaît plus ou moins rapidement selon l'âge du patient. Les petits patients de trois ou quatre ans s'habituent en un à deux jours, les adultes en deux semaines à un mois.

Ces appareil déforment la prononciation, ils nécessitent un effort d'apprentissage afin de parler correctement, il est parfaitement possible de rendre la présence de l'appareil en bouche imperceptible.


ORTHODONTIE

Orthodontie vient des mots grec ortho (droit)  et odontos (dent), il désigne le fait d'aligner les dents. Pour ce faire, on utilise une technique fixe, communément appelée multibague. Les bracketts sont collés sur les dents et reliés par un fil courbe appelé arc. Ce fil élastique va chercher à reprendere sa forme initiale et de ce fait aligner les dents. C'est une excellente technique offrant de nombreux moyens thérapeutiques très performants pour repositionner les dents dans les trois sens de l'espace, c'est d'ailleurs la seule technique possible pour corriger les rotations des dents sur leur axe.

Toutefois le fait de relier toutes les dents de chaque machoire ensemble va aussi totalement bloquer les mouvements ostéopatiques du crâne. Sur un enfant sans lésion de naissance importante, les conséquences seront mineures sinon la pose d'un appareil fixe peut aller jusqu'à provoquer des scolioses grâves. Aussi tout enfant appareillé en "multibague" devrait être étroitement surveillé et le traitement arrêté à la moindre modification de posture, douleur du dos ou simples maux de tête récurrents.

Ainsi dans le centre nous réservons cette technique aux enfants de plus de 16 ans ayant fini la croissance du rachis pour finir le traitement et dans le cas ou il y a un refus du port des appareils amovibles. Ces cas sont très peu nombreux et les traitements ne dépassent jamais six mois. L'ostéopathe intervient systématiquement à la dépose de l'appareil afin de corriger les lésions que l'appareillage aura provoquées.

 

EXTRACTIONS DENTAIRES

En orthodontie, il est très fréquent de considérer que la bouche est trop petite que pour pouvoir y aligner les dents. La solution consiste alors à extraire deux ou quatre prémolaires afin de faire de la place. De même pour corriger les dents du haut trop en avant, deux prémolaires sont extraites pour reculer les incisives.

Dans le centre nous n'extrayons quasiment jamais des dents dans un but orthodontique. Nous préférons stimuler la croissance afin de donner aux os une taille et une longueur suffisantes pour permettre un positionnement correct des dents.

Les dents de sagesses sont des dents utiles à la mastication, nous ne les extrayons que quand elles sont douloureuses de manière irremédiable. Si elle sortent correctement, aucune raison de les extraire, si elles retent dans l'os non plus.

 

GESTION DES APPAREILS

Lors de la pose du ou des appareils il vous sera remis une notice décrivant la fréquence et le type d'acion à effectuer. Ces appareils sont encombrants et modifient l'élocution (chuintement, zézayement). La sensation d'encombrement disparait rapidement avec un port assidu. Le défaut de prononciation nécessite un effort d'adaptation et de ce fait il est impératif que le patient parle lentement en articulant bien et en faisant un effort tout particulier à parler le plus correctement que possible, la vitesse d'élocution viendra ultérieurement.

Ces appareils ne font jamais mal, la moindre douleur est anormale et demande une visite au cabinet afin de modifier et adapter l'appareil.

Le port doit être continu, quasiment 24h/24, la plupart des appareils sont à enlever durant les repas et pour la pratique de sports mouvementés où l'appareil risque au minimum de se déplacer dans la bouche sinon sortir de la bouche et tomber par terre.